un pays encore inconnu il y a si peu

voyage en pamukalieIl y a un peu plus d’une année, la Pamukalie s’est ouverte au monde suite au décès du dictateur Bourdayane et à l’effondrement de son système totalitaire.

Un musicien est parmi les premiers occidentaux à s’y rendre pour faire un reportage hebdomadaire sur le pays le moins connu de la Méditerranée.

Là-bas, il va faire plusieurs rencontres qui changeront sa vie, et une simple mission ethnologique va se transformer en un véritable voyage initiatique.

On croisera les destins d'une musicienne qui ne jure que par Louis de Funes, de frères siamois dresseurs d'autruches, d'un gourou qui s'enrichit grâce à une météorite, d'une joueuse de gobol à la recherche de son double, d'un affreux suppôt de l'ancien régime qui a échappé au lynchage grâce à un poème millénaire, d'un ancien résistant qui a passé ses vingt années de mitard à inventer un nouveau style de percussion, ainsi que d'une foule de personnages bigarrés avec de gros sourcils.

Notre aventurier a ramené un groupe, Le Buluroç Qintuut, des heures de documents sonores pris aux quatre coins du pays ainsi que les premières images de ces contrées mystérieuses, de ce peuple aux origines si multiples, de ce patchwork culturel d’où émerge un genre musical unique en son genre.

Venez découvrir la Pamukalie, en récits, chansons, musique et images ; ceci est une invitation au voyage dans un pays encore vierge du tourisme de masse. Ne tardez pas, cela risque de ne pas durer.

vous verrez...

Sous une sorte de yourte chamarrée, un conférencier raconte maladroitement son voyage à l'aide de diapos, de cartes et de projections vidéo.

Il est entouré de six musiciens pamukals qui vont présenter le folklore local, devenir petit à petit incontrôlables pour finir par prendre possession du plateau.

Un pays imaginaire, de la musique, un décor splendide, des films colorés desquels les personnages entrent et sortent, le public se laisse transporter par 80 minutes d'un voyage poétique, drôle et envoûtant.

haut de page